Le Programme d’Actions et de Prévention des Inondations

 
 

Le PAPI est une démarche globale de prévention des inondations qui s’applique à l’ensemble du bassin versant de la Neste. C’est un outil de planification d’actions de prévention des inondations à réaliser selon un planning prévisionnel établi qui s’appuie sur un diagnostic approfondi du territoire.
Ce diagnostic, réalisé par le bureau d’études ARTELIA dans l’étude globale des cours d’eau du Pays des Nestes, permet de caractériser le risque inondation, recenser les enjeux, analyser les ouvrages de protection et les dispositifs existants en terme de prévention et de gestion des inondations.

De fait, les objectifs du PAPI sont de :

  • réduire les conséquences dommageables des inondations sur les personnes et les biens.
  • faire émerger des stratégies locales, cohérentes et partagées de gestion des inondations.
  • renforcer les capacités des maitres d’ouvrages face aux enjeux exposés
  • optimiser et rationnaliser les moyens mis en œuvre

C’est un projet porté en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire.
Par ailleurs, la gouvernance politique du projet PAPI sera déterminante pour engager cette démarche et surtout pérenniser le projet de prévention des inondations. Le PAPI devra nécessairement être labellisé et validé par la commission mixte inondation pour que les financements soient débloqués. Ceci permettra de mettre en place le programme d’actions soutenu par l’Etat, les partenaires financiers et le porteur de projet. En l’occurrence, le programme d’actions PAPI est défini selon 7 axes:

  • Axe1 : Amélioration de la connaissance et de la conscience du risque
  • Axe2 : Surveillance et prévision des crues
  • Axe3 : Alerte et gestion de crise
  • Axe4 : Prise en compte du risque inondation dans l’urbanisme
  • Axe5 : Actions de réduction de la vulnérabilité des personnes et des biens
  • Axe6 : Ralentissement des écoulements
  • Axe7 : Gestion des ouvrages de protection
carte papi

L’objectif est d’établir des fiches actions priorisées, avec un calendrier prévisionnel de réalisation et de définir des financeurs et maîtres d’ouvrages pour l’ensemble des actions prévues.

Aujourd’hui, le Pays des Nestes s’est engagé à porter deux PAPI sur le territoire : le PAPI de la Neste (délimité en rouge sur la carte) et le PAPI de l’Ourse (en jaune sur la carte).

Les PAPI doivent être en cohérence avec les politiques environnementales et d’aménagement tel les SCOT et le SDAGE.

 

Actualités

Page  1 sur 2  > >>

9 mars 2016

Le 15 février 2016, Mme Durrieu a convié l’ensemble des élus du bassin de la Neste, les services de l’Etat, le bureau d’étude Artélia et M. Gazelle expert du CNRS afin d’échanger sur les travaux à mettre en place sur le bassin de la Neste. Les questions de gouvernance, de maitrise d’ouvrage et d’influence amont-aval ont été au cœur des débats.

9 mars 2016

Philippe Carrère, Vice-Président du Pays des Nestes, est chargé du suivi de la mise en œuvre du PAPI. 20 réunions vont être organisées par tronçon hydrologiquement cohérent (voir carte) afin de recueillir les problématiques locales, de vérifier les enjeux avec les élus et de définir les travaux à mettre en place.

9 mars 2016

Juin 2014 : le bureau d’études ARTELIA est retenu pour mener les études préalables pour la candidature à un PAPI sur le bassin de la Neste. Cette étude est portée conjointement par le Pays des Nestes et l’Etat qui gère le Domaine Public Fluvial sur 49km de la Neste d’Aure, de l’amont de St Lary à la confluence avec la Garonne.

Notions importantes pour comprendre le fonctionnement et l’impact d’un cours d’eau

Un petit rappel est fait sur le fonctionnement des cours d’eau. Un cours d’eau, particulièrement en période de montée des eaux cherche à dissiper son énergie. Pour cela, elle a deux moyens :

  • Eroder dans l’espace de mobilité
  • Inonder
lit d'une rivière

L’espace de mobilité correspond à la divagation du lit mineur du cours d’eau. C’est la zone sur laquelle le cours d’eau peut éroder. Pour délimiter cet espace, la méthode est de regarder les photos aériennes historiques afin de définir cette enveloppe.

Les zones inondables sont les zones susceptibles d’être inondées en périodes de hautes eaux du cours d’eau.
Les cartes de ce zonage sont issues de l’Atlas des zones inondables (DREAL) déterminées par hydrogéomorphologie et des cartes d’aléas des plans de prévention des risques (PPR) qui prennent en compte la crue centennale ou le niveau des plus hautes eaux connues. Ces zones inondables représentent donc la connaissance actuelle (règlementaire) que nous avons du risque inondation sur le territoire, et elles attestent bien de la présence du risque inondation.
Une étude commandée par l’Etat est en cours afin de revoir les PPR sur une partie des communes du territoire.